Le triathlète Adrian Hoffmann participe avec succès aux Championnats du monde Ironman aux USA

Le triathlète Adrian Hoffmann participe avec succès aux Championnats du monde Ironman aux USA

113 kilomètres en moins de cinq heures, notre chef de projet Adrian Hoffmann (32 ans) a réalisé ce superbe exploit au Championnat du Monde Ironman 70.3 à Chattanooga, USA. Sur les 360 participants du groupe des 30 à 34 ans, il a franchi la ligne d’arrivée en 141e position. Au classement général, il a atteint la 546ème place sur 2500 participants. La course dans le paysage vallonné et la canicule ont particulièrement gêné Hoffmann. Néanmoins, il ne se permet pas une pause plus longue car les prochaines compétitions ne tarderont pas.

L’Ironman 70.3 est une série de courses de triathlon. Les championnats du monde ont lieu chaque année en septembre mais le lieu varie. 1,9 km de natation, 90 km de vélo et 21,1 km de course à pied doivent être parcourus par les participants. Mais Adrian Hoffmann s’est déjà mis à rude épreuve pour se présenter. Seuls les quatre meilleurs de chaque groupe d’âge de 30 à 34 ans sur une centaine de courses qualificatives dans le monde ont été autorisés à participer aux Championnats du monde. Hoffmann a réussi cette performance au Championnat d’Europe à Helsingør, au Danemark.
A Chattanooga, Hoffmann se débattit principalement avec la chaleur et le relief escarpé. “Avec Ironman, le temps n’est pas toujours décisif. Il peut toujours être vu en relation avec les défis sur la piste”, explique l’athlète. Le soulagement était encore plus grand lorsqu’il a atteint l’arrivée après 4 heures, 47 minutes et 55 secondes. “Après toutes ces épreuves, je me suis d’abord offert un hamburger.”

Le jeune homme de 32 ans est venu au triathlon par le biais du football. Afin de gagner une place dans l’équipe titulaire, il a commencé à s’entraîner à la course à pied. Cependant, il s’en est vite lassé, c’est pourquoi dès lors il a pris son vélo. Bientôt, ce n’était plus suffisant pour lui non plus, il a donc ajouté quelques longueurs à son programme d’entraînement en piscine. La participation aux compétitions de triathlon a été la conséquence logique. C’est là que les trois disciplines se rejoignent”, explique-t-il.

Précédent

Portail Client